Le 2 juin 2022, la stratégie Good Food 2 (2022-2030) a été approuvée par le gouvernement bruxellois.

La stratégie Good Food 2 ambitionne que tou·te·s les Bruxellois·es aient accès à des aliments Good Food adaptés à leurs besoins, dans le respect d'un prix juste pour les producteurs·trices. Afin d'atteindre ces objectifs, la Région bruxelloise a impliqué les acteurs·trices du secteur social et de la santé et a adopté une approche de l'alimentation « par quartier », au plus proche des citoyen·ne·s.

Du côté des professionnel·le·s, c'est toute la chaîne d'approvisionnement que la Région souhaite voir évoluer pour concilier durabilité, dynamisme économique et emploi de qualité. Tou·te·s les acteurs·trices auront accès à un accompagnement dans cette transition au travers d'outils adaptés, qui favoriseront les filières locales, majoritairement belges et les modèles innovants de distribution. À côté du tournant social, c'est aussi un tournant économique que la Région souhaite donner à cette stratégie.

La stratégie Good Food 2 peut être résumée comme ceci :

Image

Cliquez ici pour agrandir l'image

 

La transition du système alimentaire vers un système plus durable est une nécessité que rencontre la Région bruxelloise pour répondre aux défis tant globaux (protection de la nature et de la biodiversité et lutte contre le dérèglement climatique) que locaux (sociaux, de santé, économique et d'emplois).

Une première stratégie Good Food (2016-2020) a permis d’impulser des réalisations concrètes. En adéquation avec la Déclaration de Politique Régionale 2019-2024, qui appelait au renforcement de cette stratégie, et suite à un processus participatif de co-construction d'un an ayant rassemblé quelques 300 acteurs, la Région bruxelloise se dote maintenant d'une stratégie Good Food 2 (2022-2030).

La stratégie Good Food 2 vise un basculement plus structurel du système alimentaire vers plus de durabilité à l'horizon 2030. Il s'agit de requalifier notre système alimentaire, de la production à la consommation, vers un modèle respectueux de l’humain et des autres espèces, régénérateur de biodiversité et créateur d’emplois de qualité tel que décrits dans le cadre de la stratégie Shifting Economy.

Concrètement, le régime alimentaire Good Food se traduit par une assiette saine et savoureuse, faisant la part belle aux fruits, légumes, légumineuses, fruits à coques et céréales complètes. Le repas Good Food est cuisiné à base d'ingrédients frais, de saison, de préférence bio, un maximum locaux. Il limite les sucres, le sel, les aliments trop gras, les protéines animales (moins et de meilleure qualité), ainsi que les pertes alimentaires.

La stratégie comporte 4 principes transversaux et est opérationnalisée via 5 axes stratégiques.

Les 4 principes transversaux

  • Une gouvernance à la fois participative, décloisonnée et co-portée
  • Un principe d'inclusion sociale, de santé et de souveraineté alimentaire appliqué systématiquement

  • Les enjeux de lutte et d'adaptation aux dérèglements climatiques et de protection et renforcement de la biodiversité rencontrés

  • Un milieu urbain multiple

Les 5 axes stratégiques

  • Axe 1 : Intensifier et soutenir une production agroécologique à Bruxelles et en périphérie
  • Axe 2 : Développer des « filières Good Food » pour approvisionner Bruxelles
  • Axe 3 : Assurer la distribution d'une offre commerciale « Good Food »
  • Axe 4 : Assurer une alimentation « Good Food » pour tou·te·s
  • Axe 5 : Réduire les pertes et gaspillages alimentaires

La stratégie Good Food 2