The potager van Alexandre

Le mur aveugle bordant une propriété abritant une belle maison moderniste à l’angle de l’avenue Rogier et la rue Alexandre Markelbach à Schaerbeek était continuellement couvert de tags, pas toujours très artistiques... Une voisine lassée de ce paysage dégradé a l’idée d’aménager un potager collectif au pied de ce mur. Elle mobilise quelques voisins et contacte le propriétaire de mur qui adhère immédiatement au projet.

  • Un potager vertical pour embellir la ville et créer des liens entre voisins

Le projet vise donc à protéger le mur des dégradations répétées et embellir la rue mais il doit permettre aussi aux voisins de se rencontrer dans le plaisir de partager quelque chose qui a du sens pour eux.

Le groupe contacte alors la commune et reçoit son soutien pour effectuer les travaux dans le trottoir et la construction des jardinières. Pour donner de la visibilité à leur initiative et lancer la dynamique, il réalise des pochoirs annonçant « ICI THE POTAGER VAN ALEXANDRE» (titre multilingue faisant référence au prénom du peintre Alexandre Markelbach qui a donné son nom à la rue). Cette première action suscite des réactions enthousiastes et se termine par un apéro de rue.

Le potager est alors aménagé collectivement avec le soutien de Jonathan de l’association « Jardins comestibles ». Il prend la forme d’une longue bande de terre d’environ 18m sur 50cm de large et prévoit des plantations grimpantes afin de couvrir le mur au maximum. On y trouve des légumes bien sûr - courges, salades, haricots, tomates, menthe, etc. - mais aussi des fruits - un poirier, deux pommiers et des fraisiers placés en hauteur pour éviter d’être arrosés par les chiens. Chacun peut se servir ! De petits panneaux sont installés sur le grillage afin de piloter les voisins pour les cueillettes et l’arrosage (« Les tomates aiment l’eau mais pas sur leurs feuilles », « La mizuna se mange en salade avec photo », …). Un crochet avec ciseau est suspendu au grillage afin d’aider les voisins à se servir.

Une tournante est organisée afin d’arroser quotidiennement les nouvelles plantations, l’action est encouragée par la distribution de quelques arrosoirs customisés. Un tableau noir facilite la communication entre les jardiniers et, contre toute attente, est aussi investi par des passants qui y notent des petites remarques positives ou humoristiques !

Plus tard, le potager vertical est complété par une boite à livre et un hôtel à insectes (où des œufs d'abeilles ont été déposés en début de saison) et des nichoirs pour attirer les oiseaux. Des fêtes sont régulièrement organisées dans le potager, notamment le jour de la fête des voisins où la rue est fermée aux voitures.

Voilà un projet qui a embelli la rue - le potager est véritablement spectaculaire et il n’y a plus de graffitis - et a permis aux voisins de se rencontrer et de tisser des liens d’amitié !

N'hésitez pas à contacter le groupe  (christel.favresse@gmail.com) pour les rejoindre ou pour avoir plus d'infos sur leur projet !

Illustration: "Collection 1030" de Nele de Mets (ndm.drawings)  

 

Ce projet a été soutenu par Bruxelles Environnement dans le cadre de l’appel à projets citoyens Inspirons le quartier- volet Good Food en 2017.

 

Catégorie de ressource: 
Public cible: 
Langues de la ressource: 
Français
Christel Favresse