Limiter le surcoût de la transition vers l’alimentation durable dans l’horeca

Bruxelles Environnement offre aux professionnels de l'horeca de cinq fiches techniques pour limiter le surcoût de la transition vers l'alimentation durable dans leur commerce. Retrouvez-les ci-dessous !
 
1. Lutte contre le gaspillage alimentaire

Un tiers de la nourriture est gaspillée au niveau mondial. Faisant l’objet d’une large médiatisation, aujourd’hui plus personne n’ignore ce scandale et politiques, acteurs privés et citoyens tentent de contribuer à réduire ce phénomène. Le secteur de la restauration a un rôle important à jouer en la matière, pour des raisons éthiques et environnementales, mais aussi pour faire des économies parfois substantielles!

 
2. Circuits courts & agriculture biologique

L’agriculture biologique garantit un mode de production respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs. Les circuits courts permettent, eux, de renouer avec l’origine des produits et de retrouver pleinement confiance dans ceux qui les cultivent. Les produits biologiques de pleine terre, cultivés par un agriculture local partenaire, garantiront la qualité et la saveur de vos assiettes!

 
3. Cuisine maison & produits frais

Crises sanitaires, particularismes alimentaires, allergies et intolérances, … Les consommateurs ont perdu confiance dans le système agro‐alimentaire et veulent retrouver des garanties sur ce qui compose leur assiette. Pour cela, rien de tel que les préparations maison, cuisinées à partir d’ingrédients frais, bruts et de qualité, qui subliment la créativité du chef!

 

4. Produits locaux & saisonnalité

L’utilisation de produits locaux et le respect de la saisonnalité constituent deux fondements incontournables de l’alimentation durable. Largement mis en avant dans les médias et les campagnes de sensibilisation, ces principes répondent désormais à une priorité des consommateurs. Ils permettent également de se distinguer de l’offre conventionnelle et de diversifier les assiettes tout au long de l’année.

 

5. Protéines & cuisine végétarienne

La consommation de viande est de plus en plus mise sur la sellette: la maltraitance animale, la qualité des produits et les impacts environnementaux et sanitaires des élevages intensifs posent question. L’idée n’est pas de devenir tous végétariens, mais bien de réduire les grammages dans l’assiette et de mettre quelques plats végétariens à la carte tout en choisissant de la viande de qualité par ailleurs.

Catégorie de ressource: 
Public cible: 
Langues de la ressource: 
Français