Le projet COSYFood et ses outils d'évaluation et d'animation sur la durabilité alimentaire

Le projet CosyFood

Le projet CosyFood a réuni 4 partenaires de recherche (IGEAT-ULB, Färm, la Vivrière et le Réseau des GASAP) qui ont co-créé et mis en oeuvre des outils d’évaluation de la durabilité de filières alimentaires alternatives Bruxelloises.

Enjeux et questionnements

A Bruxelles comme ailleurs en Europe et dans le monde, de nombreux projets d’alimentation durable et alternative (définition en bas de page) voient le jour. On parle de plus en plus d’alimentation durable et de transition vers un système alimentaire plus durable et résilient. Les politiques et les administrations commencent à s’intéresser à la question alimentaire. C’est le cas à Bruxelles, avec la stratégie Good Food .

Mais la durabilité d’un système alimentaire, c’est quoi ? Qu’est-ce que cela implique concrètement dans la pratique pour une filière de distribution et l’ensemble des acteurs qui y sont impliqués ? Quelles sont les questions à se poser et les réflexions à engager pour appréhender la durabilité ?

La question de recherche principale du projet CosyFood est donc la suivante :

les systèmes alimentaires alternatifs sont-ils durables ?

Pour aborder cette question générale, le projet a plus précisément exploré deux questionnements sous-jacents fondamentaux :

  1. Comment définir la durabilité de systèmes alimentaires alternatifs (filières de distribution) ?
  2. Comment évaluer la durabilité de ces filières ?

 

Les principaux produits et résultats

Au terme de la recherche, le projet CosyFood a produit :

Catégorie de ressource: 
Public cible: 
Langues de la ressource: 
Français
Acteur(s): 
Christophe Nothomb