L’alimentation durable, à quel prix?

Alimentation21, 2014-2015

Par ce projet pilote, Alimentation21 a interrogé la place du prix dans les freins à l’accessibilité d’une alimentation saine et durable. Mené avec huit ménages selon une approche participative, le projet a combiné l’analyse des budgets alimentaires, la recherche de pistes d’action et l’étude de l’offre alimentaire locale.

Objectif

Alors que les inégalités sociales liées à l’alimentation se creusent, la question du prix émerge souvent dès les premières minutes quand on parle alimentation de qualité. Les ménages à petit budget ont le sentiment qu’elle est inabordable et s’en sentent exclus.

Avec le projet « L’alimentation durable, à quel prix ? », Alimentation21 a voulu explorer l’enjeu de l’accessibilité à une alimentation saine et durable pour tous. Ce projet pilote a été mené avec huit ménages forestois volontaires pendant près d’un an.

Résumé

Le projet a combiné trois axes de travail :

  1.  la compilation et l’analyse d’un budget alimentaire mensuel des ménages participants ;
  2.  au cours d’ateliers collectifs, la recherche de pistes d’action vers une alimentation saine et durable à impact budgétaire nul ou positif et partageables avec le plus grand nombre ;
  3.  un inventaire des sources d’approvisionnement alimentaires du quartier.

Résultats

Si ce projet pilote n’avait ni la prétention ni les moyens d’une démarche scientifique, il a néanmoins permis de dégager une série d’observations et d’enseignements intéressants.

Tout d’abord, le groupe a clairement identifié que si le prix est un obstacle pour certaines catégories de produits - principalement ceux de qualité différenciée (bio, pêche durable, etc.) -, d’autres freins à une alimentation saine et durable sont au moins aussi importants, principalement :

  • le manque de connaissance (des modes de production, des produits locaux, etc.),
  • le manque de savoir-faire culinaire,
  • le manque de temps,
  • le manque d’envie de cuisiner.

L’analyse des budgets alimentaires s’est également révélée très instructive. Elle a, entre autres, permis de mettre en évidence :

  • le poids financier de chaque catégorie de produits,
  • la diversité des habitudes de consommation,
  • le double décalage entre ce que les participants voudraient manger, pensaient manger et mangaient réellement.

Cette objectivation personnalisée des dépenses alimentaires a suscité des changements de comportement chez tous les participants alors que ce n’était pas l’objectif du projet.

Enfin, les participants ont recensé une trentaine de pistes d’action vers une alimentation saine et durable dont l’impact sur le budget est nul ou très faible, voire positif. Celles-ci sont donc accessibles à tous d’un point de vue financier, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elles sont faciles à mettre en œuvre…

Outils réalisés

Une brochure en deux parties est née de ce projet pilote :

- La première partie synthétise la méthodologie et les enseignements ; elle est destinée avant tout aux organisations et pouvoirs publics locaux menant des projets en alimentation durable pour les aider à aborder, puis dépasser la question du prix avec leurs publics.

« Manger sain et durable sans grignoter son budget : Projet pilote », 2015, 36 pages, téléchargeable

- La seconde partie illustre la trentaine de pistes d’action identifiées par les participants ; elle s’adresse à toute personne souhaitant s’orienter vers une alimentation durable et de qualité sans augmenter son budget.

« Manger sain et durable sans grignoter son budget : Trucs & Astuces », 2015, 24 pages, téléchargeable

Version papier disponible auprès de Bruxelles Environnement : www.bruxellesenvironnement.be - info@bruxellesenvironnement.be - 02 775 75 75 / également disponible en néerlandais

Témoignages de participants

« Depuis que je garde mes tickets, j’ai l’impression que je fais plus attention et que j’achète moins. » « On a changé toute notre alimentation depuis la participation au projet. Financièrement, je suis bien et ça remplit le ventre. »

Participants au projet pilote L’alimentation durable, à quel prix ?

Catégorie de ressource: 
Public cible: 
Langues de la ressource: 
Français
Acteur(s):