Comment faut-il tailler un fruitier jeune, adulte ou vieux?

Vous associez la taille essentiellement au raccourcissement des branches? Ce n’est pas tout à fait exact puisque souvent, certaines branches doivent être supprimées complètement. Raccourcir ou supprimer? Le type de taille est étroitement lié à la phase de vie de votre fruitier.

Le raccourcissement des branches stimule la croissance. Vous appliquerez donc essentiellement ce type de taille à de jeunes arbres ou à de très vieux spécimens. Dans le cas d’arbres adultes, il s’agit souvent de supprimer purement et simplement des branches entières. En effet, à ce stade de sa vie, une croissance trop importante n’est pas souhaitable car l’essentiel est la production de fruits.

La philosophie de taille change donc en fonction de l’âge de vos fruitiers.

Pour de jeunes arbres, on applique une taille de formation

Durant ses premières années, la seule chose que doit faire un fruitier, c’est bien pousser. A ce stade, les fruits ne sont pas encore importants. L’arbre doit devenir grand et fort pour pouvoir porter de grandes quantités de fruits plus tard. Il convient donc de donner la priorité au développement de quelques branches charpentières robustes et judicieusement placées.

Vous pouvez stimuler la croissance de ces jeunes branches en les raccourcissant systématiquement durant les premiers hivers. Il ne faut donc pas croire qu’il faut d’abord bien laisser pousser un jeune arbre avant de pouvoir le tailler. Au contraire, il faut stimuler la croissance. La taille profite à la taille! Pour un basse tige, la taille de formation dure de 1 à 4 ans, alors que pour un demi-tige elle s’étend de 3 à 7 ans et de 5 à 12 ans pour un haute tige.

Pour les arbres adultes, on applique une taille d’entretien

Une fois que votre arbre a acquis une solide charpente, il est prêt à porter de délicieux fruits. Le mieux est que la production soit abondante mais surtout que les fruits soient bons. A ce stade, on se concentre donc sur la production de fruits. Veillez à ce qu'il y ait suffisamment de lumière et de circulation d’air dans l’arbre, et cherchez le bon équilibre entre croissance et floraison.

Les vieilles branches fruitières ont déjà porté tellement de fruits qu’elles se recourbent vers le bas, densifiant la couronne de l’arbre. Ces branches fruitières tombantes doivent être éliminées en été et/ou en hiver. Il convient de les couper à la base. Suite à la suppression du vieux bois, il y a plus de lumière qui pénètre dans la couronne, permettant à de nouveaux rejets d’apparaître, qui porteront bientôt des fruits à leur tour.

La taille d’entretien est assez simple. Si vous la faites bien et régulièrement, cette période de taille assez simple pourra se prolonger assez longtemps.

Pour les vieux arbres, on applique une taille de rajeunissement

Quand on a un vieux fruitier, la couronne devient rigide, les branches fruitières sont courtes et ramifiées, et les nouveaux rejets sont rares. Votre arbre entre dans sa dernière phase de vie, mais pas de panique...

Avec une bonne taille de rajeunissement, vous pouvez donner une nouvelle impulsion de croissance à votre fruitier, ce qui permettra aux branches fruitières de se renouveler. Pour ce faire, éliminez toutes les branches mortes, malades et vieilles, et raccourcissez les grosses branches charpentières afin de stimuler la repousse.

Le raccourcissement de branches charpentières lors de la taille de rajeunissement est une intervention drastique, à laquelle toutes les variétés de fruitiers ne résisteront pas de la même façon. Les fruits à pépins ont une grande capacité de régénération, mais les fruits à noyau un peu moins. Faites donc preuve de circonspection lorsque vous pratiquez une taille de rajeunissement. Veillez à ne jamais supprimer plus de vingt pour cent de l’ensemble de la couronne.

Catégorie de ressource
Langues de la ressource
Français
Néerlandais
Acteur(s)
PayantGratuit
Infos Pratiques
Date de dernière modification: 18/09/2020