Soigner et nourrir la terre

15/02/2021

Même à la fin de l’hiver, ça grouille de vie dans le sol de notre potager ou dans nos bacs de culture. Avant le grand réveil du printemps, on pense d’abord à préparer sa terre !

Champignons, bactéries, micro-organismes : tous ces êtres vivants sont les alliés du jardinier. Ils transforment la matière organique en humus, aèrent le sol, favorisent les échanges gazeux et la pénétration de l’eau. Avant de penser à cultiver, c’est toute cette biodiversité cachée qu’il faut choyer !

Si vous avez pris soin de recouvrir votre terre d’un paillage (feuilles mortes, copeaux de bois, paille…) au début de l’hiver, votre sol sera mieux nourri, il aura conservé son humidité et vous aurez moins de travail de désherbage.

Pour une terre plus riche

Offrez dès à présent à votre terre (en jardin ou en bac) un petit surcroît d’engrais organique, comme le compost ou du terreau biologique. Il contribuera à fournir les nutriments nécessaires pour assurer une bonne production de fruits, de légumes ou d’herbes aromatiques !

Deux conseils-clés pour une terre plus riche :

  • Aérez la terre avec une fourche, sans aller trop profondément pour ne pas briser sa structure.
  • Evitez les engrais artificiel, ils agissent vite mais pour peu de temps, et polluent les eaux souterraines.

Plus d’infos sur la préparation des sols 

Besoin de conseils pour préparer votre terre ou planifier vos cultures de l’année ? Pensez aux Maîtres-Maraîchers !

Photo © Getty Images

Illustration