Rest-o-pack

Cette action vise à encourager restaurants et consommateurs bruxellois à systématiser la reprise des restes après un bon repas pris à l’extérieur.

Objectifs

La stratégie Good Food a fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire un de ses objectifs prioritaires. Alors qu’une étude estime les déchets alimentaires à près de 12.000 tonnes par an pour le secteur de restauration à Bruxelles, l’initiative « Rest-o-pack » s’inscrit résolument dans cette démarche.

En participant, les restaurateurs évitent de jeter ce qu’ils ont préparé avec soin, tout en réduisant le coût de leurs déchets et en affichant leur engagement éthique et écologique.

De leur côté, les clients savourent la cuisine des chefs jusqu’à la dernière miette et sans perdre un euro !

Résumé

En 2014, l’association de protection des consommateurs Test-Achats s'est engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, notamment au niveau de la restauration.

Dans ce cadre, elle a lancé un appel via Facebook pour la recherche de termes alternatifs au « doggy bag », peu flatteur et faible incitant pour une partie de la clientèle. Après le dépouillement de milliers de réponses, le nom « rest-o-pack » (« restorestje » en néerlandais) a été retenu.

Le nouveau nom est désormais diffusé dans toute la Belgique, avec l’aide du guide Resto.be et par la distribution d'autocollants destinés à la porte des restaurants participants.

Bruxelles Environnement veut promouvoir cette initiative et s’est engagée comme partenaire pour la diffuser dans la capitale. Cette action contribue sans conteste à la lutte contre le gapillage alimentaire, objectif prioritaire de la stratégie Good Food.

L’administration bruxelloise a fait réaliser du matériel de communication et des « boîtes à restes » écologiques pour le lancement d’une action pilote en 2016,  durant laquelle plus de 10.000 boites Rest-O-Pack ont été distribuées auprès d’une centaine de restaurants.

En parallèle, une campagne de promotion  a permis de faire  connaître l’action au grand public et inciter les Bruxellois à privilégier les restaurants  participant à l’initiative. Ceux-ci ont été encouragés à communiquer de manière active auprès de leur clientèle sur le fait qu’elle était invitée à emporter ses restes, soit dans les boites mises à disposition par l’établissement soit dans ses propres conditionnements

Vu le succès de cette campagne pilote, la Région de Bruxelles Capitale a souhaité poursuivre son action en mettant des supports de sensibilisation à disposition des restaurateurs.

Un starter kit est désormais proposé à tous les restaurants bruxellois désirant sensibiliser leurs clients à la réduction du gaspillage alimentaire. Chaque restaurateur peut commander ce kit via un formulaire en ligne afin de recevoir 50 rest-o-pack, des cartons d’information et un autocollant à poser sur sa vitrine.

 

Outils réalisés

- Boîtes à restes

- Autocollants Rest-o-pack

- Cartons explicatifs

Catégorie de ressource: 
Langues: 
Français