Récupération d'invendus alimentaires (Zero Food Waste)

Une collaboration avec les supermarchés

En novembre 2015, nous nous sommes portés candidats pour le projet “Zero Food Waste” mis en place par Delhaize, pour y aller retirer leurs invendus alimentaires en fin de journée. Le premier magasin qui a répondu positivement était le Delhaize de Beersel, situé à moins de 2 kilomètres de notre entrepôt.

En novembre 2015, après avoir rencontré les responsables du projet, nous avons décidé de lancer une phase test, le temps de nouer des liens avec le personnel, de vérifier si les produits retirés rentraient dans les normes et de mettre en place une organisation logistique et administrative. Dans cette optique, notre responsable des invendus alimentaires a fait les premiers retraits sur place.

 

Evolution du projet

A l’heure actuelle, la collaboration avec le Delhaize de Beersel est un véritable succès. Nous avons un bon contact avec le personnel sur place, le suivi administratif est assuré et les quantités retirées sont assez importantes. Nous avons donc décidé de poser notre candidature à d’autres magasins Delhaize.

En juin 2016, nous avons signé un contrat d'enlèvement avec les Delhaize Mozart et Molière. Depuis lors, nous y récoltons plusieurs fois par semaine les produits invendus.

Grâce à ces trois commerçants supplémentaires, nous comptons actuellement 10 commerçants locaux qui nous cèdent régulièrement leurs invendus. Nous pouvons distribuer entre 2.000 et 3.000 kg en moyenne en plus par mois aux bénéficiaires, ce qui est conséquent pour nous. De plus, les retraits sont organisés entre 16h et 21h, en dehors des heures habituelles de travail. Nous avons donc dû adapter notre organisation interne. 

 

Incitation par la TVA

Depuis le 21 mai 2015, une décision permet aux commerçants donneurs de récupérer la TVA sur les produits donnés. Pour les commerçants intégrés, les Delhaizes participants au projet “Zero Food Waste”, cela a été un incitant car  le projet a été mis en place suite à cette décision. Pour les commerçants indépendants, la décision n’a pas grandement influencé leurs choix car les formalités comptables amènent des frais supplémentaires. Ils ont davantage tendance à céder leurs produits pour réduire les frais de sacs poubelles et par vocation de combattre le gaspillage alimentaire.

 

  • En 2016, 43.065 kg d'invendus alimentaires ont été distribués via le projet Zéro Food Waste, pour une valeur de 322.452€

     
  • Le projet Zéro Food Waste résulte sur un  partenariat avec 10 commerçants locaux
Catégorie de ressource: 
Cibles: 
Langues: 
Français
Acteurs: