Le poids d’un million de Bruxellois

Changer de menu

Les Bruxellois sont pleinement concernés par les dysfonctionnements du système alimentaire fortement industrialisé et mondialisé. Quelques chiffres sont éloquents à cet égard : 15 kg d’aliments encore consommables sont gaspillés annuellement par les ménages, alors que la nourriture est responsable d’un quart de leur empreinte écologique et que plus de 30.000 personnes dépendent de l’aide alimentaire dans notre ville.

 

 

Des résultats également peu enviables si l’on regarde du côté de la santé : la « malbouffe », toujours plus présente, entraîne une explosion des maladies telles que l’obésité et le diabète et renforce les inégalités sociales en touchant davantage les publics fragilisés.

La transition vers un système alimentaire Good Food, plus sain et plus écologique, est à la fois indispensable et tout bénéfice pour les habitants de la capitale.

Une assiette équilibrée

Les Bruxellois sont évidemment des acteurs incontournables dans cette évolution. Par leurs choix et leurs habitudes de consommation, ils incitent et encouragent producteurs, transformateurs et commerçants à proposer une offre alimentaire plus durable.

Quand ils font leurs courses et chaque fois qu'ils mangent, des pistes d’action variées conduisent à la découverte des saveurs Good Food :

  • la préférence pour les produits locaux et de saison,
  • la réduction des protéines animales,
  • la cuisine maison à base de produits frais et bruts,
  • les modes d’achat qui créent du lien avec le producteur,
  • l’autoproduction de fruits et légumes,
  • l’intégration de produits issus de l’agriculture biologique,
  • le renoncement aux espèces en voie de disparition,
  • et, bien entendu, l’indispensable lutte contre le gaspillage.

Par chance, la majorité de ces initiatives, favorables à l’environnement, le sont également pour le portefeuille et la santé. Légumes de saison, cuisine maison, réduction de la viande, potager ou lutte contre le gaspillage, autant d’argent économisé pour s’offrir des produits de qualité !

Alors que le temps et la part de budget consacrés à l’alimentation ne cessent de diminuer, une alimentation saine et durable nécessite avant tout qu’on lui redonne la place qu’elle mérite dans nos modes de vie.

Choisir les ingrédients

Mais, coincés dans les rythmes du quotidien, pas toujours facile de changer les habitudes... Les consom'acteurs bruxellois intègrent ces changements progressivement, chacun en fonction de ses priorités et de ses moyens.

Une multitude d’outils sont à leur disposition pour donner des petits coups de pouce et les guider dans leurs choix : un mini-calendrier des légumes de saison est bien utile face à l’abondance des étals de supermarchés, des brochures d’information aident à débroussailler la forêt des labels, des kits potagers gratuits encouragent à produire quelques légumes sur son balcon, les nombreux sites de recettes sont incontournables pour cuisiner les restes ou se lancer dans la préparation de plats végétariens savoureux et équilibrés, etc.

En plus de ces nombreuses ressources, à découvrir sur ce portail et dans la newsletter Good Foodcommunes et associations de quartier s’avèrent également des relais précieux en proposant régulièrement des activités et animations sur le thème de l'alimentation. Autant d’occasions de renforcer ses savoir-faire et de partager ses connaissances, tout en passant de bons moments avec ses voisins !